Guide de la photo panoramique
bnf
Généralités sur la photo panoramique
   
   
  arrow
Les projections géométriques
   
   
     

 

Généralités sur la photo panoramique Assembler un panorama Créer une visite virtuelle Tests matériels et logiciels Liens, DVD, VOD

shim
3/3
Shim
Mise à jour le 03 mai 2017

Les projections géométriques

La notion de projection géométrique est très importante en photographie panoramique car c'est elle qui va déformer l'image et lui donner sa "signature visuelle". Il en existe trois grandes catégories aujourd'hui, très différentes nous allons voir...

Ces trois grandes catégories de projections géométriques sont :

  • La projection géométrique droite dite rectilinéaire,
  • La projection courbe dite tuilée,
  • Les projections"spéciales".

La projection courbe se décline elle-même en au moins trois grandes sous catégories :

  • La projection Sphérique
  • La projection Mercator
  • La projection Cylindrique.

Les projections spéciales - qui n'ont de sens que si vous avez photographié une sphère complète - se déclinent en plusieurs variantes :

  • La projection Panini
  • La projection Hammer
  • La projection Mirror Ball
  • La projection orthographique
  • Et la célèbre Mini planète.

Ces projections géométriques sont dues au choix du mode d'assemblage dans le logiciel d'assemblage. Ce choix dépend donc beaucoup du logiciel utilisé. Les déformations de l'image vont être plus ou moins importantes selon :

  • la focale utilisée;
  • l'inclinaison du boîtier à la prise de vue.

A l'époque argentique, ces "déformations" géométriques étaient dues à la rotation ou pas de l'objectif dans l'appareil photo panoramique. Quand l'objectif ne bougeait pas, on avait affaire à une projection droite et quand l'objectif tournait pendant la pose afin d'englober un champ très large, l'image était courbe. Par assemblage de photos c'est presque la même chose, avec des nuances très importantes cependant. C'est ce que nous allons voir maintenant.



Regardez ce tutoriel en vidéo

Les projections géométriques ? - Partie 1  |  partie 2   |  partie 3


0,99 € ou 1 crédit / vidéo

Partie 1 : 3'03 / partie 2 : 4'20 / Partie 3 : 7'30

Acheter et visionner cette leçon en vidéo chez tuto.Elephorm.com

Acheter le DVD chez Elephorm

(Contribuez au développement de ce site en achetant ce DVD depuis le lien ci-dessus.)

top

 

 


Deux grandes catégories de géométries : droite/courbe

Pour mieux comprendre cette notion de projection géométrique et surtout mieux se la représenter, nous allons dans un premier temps assembler ces trois photos prises dans la nef d'une cathédrale avec une focale classique grand angle de 35mm. L'angle de champ à l'horizontal est d'environ 90°.

 

Assemblage de trois photos

 

Ces trois photos se recouvrent légèrement afin de préserver une zone d'assemblage où le logiciel cherchera tous les points communs entre ces deux photos consécutives afin de les assembler automatiquement. Dans Autopano Giga, j'ai assemblé ces trois photos dans un premier temps avec une projection droite dite rectilinéaire, ci dessous.

 

Projection géométrique rectilinéaire

 

La signature visuelle de la photo est classique d'une photo prise avec un très grand angulaire (sous les 21 mm en 24x36 donc au delà de 80° de champ à l'horizontal ). Toutes les lignes droites restent droites mais on observe un étirement des objets sur les bords de la photo. Les piliers, à droite et à gauche de la photo sont particulièrement étirés et déformés. On aurait donc obtenu le même résultat visuel avec une photo classique prise avec un 21 mm et recadrée en haut et en bas.

Dans un deuxième temps, j'ai assemblé cette même matière première mais cette fois ci en mode de projection courbe dite tuilée.

 

Projection géométrique sphérique

 

La signature visuelle de la photo est classique d'une photo prise avec rotation de l'objectif, du moins en argentique. Toutes les lignes droites sont courbes sauf la ligne d'horizon. En revanche, les piliers ont retrouvés leur homothétie.

Pour conclure à ce stade, on peut affirmer sans craintes que les deux modes possèdent une signature visuelle marquée même si dans notre inconscient collectif, nous avons beaucoup plus l'habitude de voir des photos aux lignes droites. Le photographe est donc placé devant un vrai choix artistique qu'il faisait, à l'époque argentique, par le choix de son appareil photo panoramique (objectif fixe ou rotatif) et qu'il peut maintenant effectué au chaud, devant son ordinateur, à partir de la même matière première, les trois photos du haut de cet article.

Détaillons maintenant davantage ces différentes projections géométriques...

top

 

 



Les projections droites - rectilinéaires

Les projections droites font tellement parties de notre environnement visuel que l'on n'y fait plus attention et pourtant elles possèdent parfois de sérieuses déformations. Elles possèdent de toute évidence un avantage énorme, les lignes droites le restent sur tout le champ mais possèdent également un gros inconvénient : quand on souhaite prendre un plan très large, éventuellement en corrigeant les perspectives comme sur cet exemple ci-dessous, les bords et surtout les coins inférieurs en bas sont particulièrement déformés car étirés. Avec ce mode de projection, il ne faut donc pas forcément utiliser des focales trop courtes et chercher à englober un angle de champ trop large (traditionnellement 90°).

 

Panorama rectilinéaire large

 

Projection rectilinéaire et décentrement vers la bas - Toute la partie inférieure de l"image et notamment les coins sont particulièrement étirés. Lorsque l'on photographie un sujet très géométrique comme on en trouve en ville, il faut être particulièrement vigilant car le couple champ large / inclinaison forte du boîtier / focale courte est très déformant !

 

Projection droite et recadrage d'une seule photo

D'un point de vue purement géométrique, il n'y a pas de différence entre plusieurs photos assemblées ensemble en mode rectilinéaire (pour un angle de champ embrassé jusqu'à environ 80°/90°) et une seule photo recadrée prise avec un très grand angulaire englobant un angle de champ comparable.

Photo 24x36 recadrée en panorama

Il s'agit d'une seule photo 24x36 mais recadrée en format panoramique. L'appareil photo numérique ne tournait donc pas pendant la prie de vue. Toutes les droites sont droites.

Assemblage en mode recilinéaire

Cette photo, très similaire à la photo ci-dessus résulte de l'assemblage de plusieurs photos. L'appareil photo était donc en rotation autour de la pupille d'entrée pendant la prise de vue. Pourtant, le mode de projection géométrique choisi - Rectilinéaire - a permis d'obtenir un résultat identique. Donc contrairement à la photo argentique, une rotation de l'appareil photo pendant la prise de vue ne veut pas nécessairement dire courbure des lignes droites horizontales en dehors de la ligne d'horizon.

top


 

 


Les projections courbes - sphériques

Lorsque l'on assemble des photos ensemble, la plupart du temps l'assemblage se fait en mode de géométrie courbe (sphérique ou cylindrique). C'est celui qui convient pour des photos dont l'angle de champ dépasse les 100° à l'horizontal. Avec l'avènement du numérique, il est tellement facile de coller de nombreuses photos ensemble que l'on voit de plus en plus d'images courbes auxquelles notre oeil finit par s'habituer. Là encore, selon la focale que l'on va utiliser, selon l'inclinaison du boîtier que l'on va effectuer à la prise de vue, les déformations de la photo vont être très différentes et vont beaucoup dépendre de la variante de projections géométriques courbes utilisées : Sphérique, Mercator ou Cylindrique, avec Autopano Giga du moins.

Les différentes variantes courbes

Dans les meilleurs logiciels d'assemblage, il est possible de choisir parmi trois variantes de projections géométriques courbes : Sphérique, Mercator et cylindrique. Et cette différence est parfois très importante. Cette différence visuelle sur l'image finale va se voir sur l'étirement en hauteur du panorama - et donc surtout sur l'étirement des parties hautes et basses de la photo finale assemblée. Selon la focale utilisée et l'inclinaison du boîtier pendant la prise de vue, l'effet va être plus ou moins marqué. Si je reprends mon premier exemple dans la cathédrale prise, je le rappelle, avec un 35 mm, les différences sont peu marquées.

 

Différences entre les projections géométriques sphérique, mercator et cylindrique.

Trois assemblages différents dans Autopano Giga en choisissant tour à tour le mode Cylindrique, Mercator et Sphérique.

 

Sur un gros plan de la partie basse de la photo, là où l'effet visuel est le plus prononcé, on voit mieux les différences apparaître :

 

Différences entre les projections géométriques


La chaise semble tassée en mode sphérique, bien proportionnée en mode Mercator et légèrement étirée en mode cylindrique, sans que cela soit très marqué ici.

Différences avec des focales courtes ou un décentrement

Maintenant, si nous reprenons notre exemple de la Défense, pris cette fois ci avec un 35 mm mais avec une forte inclinaison du boîtier vers le bas pour simuler un fort décentrement de l'objectif, nous allons voir dans un premier temps que la différence de hauteur de la photo est plus importante que pour la photo de la cathédrale.

 

 

De plus, en observant attentivement la partie basse de la photo - sur un sujet très géométrique comme ici - les déformations sont très prononcées et le choix de la variante courbe devient fondamental.

 

 

Là encore, la projection Mercator semble un très bon compromis ! La projection sphérique semble ici particulièrement tassée.

 

Conclusion des variantes courbes

Puce Si la focale utilisée est supérieure à 35 mm en 24x36 avec un appareil tourné verticalement et que l'on vise vers l'horizon, la projection cylindrique est intéressante pour donner un peu de dynamisme en hauteur à la photo.
Puce Si l'on décentre l'objectif en visant vers le bas ou le haut, alors le choix le plus discret est la projection Mercator, toujours à 35 mm ou au dessus.
Puce Si la focale utilisée est plus courte que 35 mm voire très courte, le meilleur choix est Mercator dans tous les cas - sauf si l'on souhaite obtenir un effet exagéré !

Projection mercator
Observez bien le bas de la photo, les immeubles sont assez bien proportionnés malgré le fort décentrement vers le bas. (Projection Mercator).

Lire : choix des projections géométriques dans Autopano Giga suivre

Dernier cas particulier : "Mini planète" ou coordonnées polaires... et les autres

Enfin, il est possible mais seulement à partir de panorama sphérique complet (360 x 180°) d'obtenir d'autres projections géométriques "spéciales" dont la plus connue est la projection Mini Planète. Jusqu'à l'arrivée d'Autopano Giga 3.5 (décembre 2012), ce rendu pouvait s'obtenir dans Photoshop ou bien à l'aide de logiciels spéciaux. Cette projection est maintenant accessible très facilement dans Autopano Giga 4.4. Cette projection est également appelée projection polaire ou encore "Petite planète" ou enfin panorama stéréographique. (exemple ci-dessous).

 

Projection polaire ou petite planète Projection "coordonnées polaires" encore appelée "petite planète" ou "panorama stéréographique".

 

Pour obtenir cette petite planète, la procédure est assez simple dans Photoshop et encore plus simple dans Autopano Giga 4.4. Commençons par Photoshop :

1 - Ouvrir un panorama 360° x 180°.
2 - Par le Menu > Image > Taille de l'image, redimmensionnez cette photo en une photo carrée. Pour cela, choisissez les mêmes valeurs en pixels en hauteur et en largeur. Prenez bien soin d'avoir décochez la case "Conserver les proportions".
3 - Ensuite, faites faire une rotation de 180° à votre image carrée. Menu Image > Rotation de l'image > 180°.
4 - Enfin appliquez le filtre "Coordonnées polaires" à cette photo carrée et retournée. Menu Filtres > Déformation > Coordonnées polaires. Choisissez bien l'option " Rectangulaire en polaire". OK.

L'image ressemble maintenant à l'exemple ci-dessus. Pour parfaire le travail, il peut être intéressant d'enlever les angles avec le tampon de Photoshop. Et là, Autopano Giga 4.4 offre un gros avantage, le rendu est parfait sans retouche dans Photoshop. Une fois que vous avez ouvert votre panorama dans l'éditeur de panorama d'Autopano Giga 4.4, il vous reste juste à choisir la projection "Mini Planète" de l'outil "Projections géométriques". Très simple et efficace !

La poursuite de cette grande partie consacrée aux généralités de la photo panoramique se fait avec une page dédiée au point nodal et une page dédiée à la pupille d'entrée Suivre


Page suivante : le point nodal suivre

 



 
  Autopano Giga 4.0

Autopano Giga 4.4

238,80 € ttc

 

Offrez-vous le meilleur logiciel d'assemblage!
Lire mon tutoriel détaillé Suivre

     
  Panotour Pro 2.5

Panotour Pro 2.5

478,80 € ttc

 

Et tant qu'à faire, le meilleur logiciel de visites virtuelles!
Regardez mes 3h de vidéos gratuites

     
  Gobi + Eben

Pack
Bushman Panoramic

421,35 €

  Pack tête Gobi + positionneur Yetti + trépied Eben (Bushman Panoramic) : -12% ! + REMISE de 5% supplémentaire depuis ce site - votre code : AF2017
Lire mon test complet Suivre
       

top


Shim
Accueil > Généralités > Projections géométriques > Suite...
shim

 

 
Affiliation Amazon
 
 

Ce site est entièrement gratuit et pourtant pratiquement sans pub. Pourquoi ? Mais parce que c'est moche ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet. Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres. Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ?

Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi !

Rejoindre le site Bushman panoramic


Vous pouvez également contribuer librement via Paypal :


 
 


Merci de votre visite et votre soutien !



 

             
  Accueil          
 

Page d'accueil   |   Sommaire  |  Nouveautés !   |   Actualité   |   Formations  |   Mentions légales   |   Me contacter

English version  

 

  Généralités Panorama Visite virtuelle Tests & tutoriels Ressources  
  Photo panoramique ?
Cadrage et composition
Projections géométriques
Le point nodal
La pupille d'entrée